Zika : un virus contre le cancer ?

Considéré jusqu’à présent comme une véritable menace du fait des dommages neurologiques provoqués chez le fœtus, le virus Zika pourrait devenir une arme redoutable dans le traitement du cancer du cerveau. Retour sur des recherches scientifiques encourageantes !

Les caractéristiques du virus Zika

Le virus Zika est transmis par piqûre de moustique. Il sévit particulièrement en Asie et en Afrique et plus récemment en Amérique centrale et Amérique du Sud.

Si les symptômes demeurent silencieux pour la plupart des adultes infectés, le virus a des effets dévastateurs s’il est transmis à une femme enceinte et peut engendrer une malformation sévère du cerveau du nouveau-né à l’origine d’un retard mental irréversible.

Le glioblastome : une tumeur cérébrale agressive

Le glioblastome est le cancer cérébral le plus répandu chez l’adulte : environ 5 000 nouveaux cas sont diagnostiqués en France chaque année. Les traitements proposés sont la radiothérapie, la chimiothérapie et, lorsque cela est possible, une ablation chirurgicale de la tumeur.

Zika : un espoir contre le cancer du cerveau ?

Dans le cas d’un glioblastome, les thérapies actuelles ne parviennent pas à éradiquer les cellules souches tumorales ce qui explique la réapparition de la tumeur. Le virus Zika, quant à lui, les affectionne plus particulièrement.

Dans une étude publiée dans The Journal of Experimental Medicine, les chercheurs expliquent que le virus est en mesure de cibler spécifiquement les cellules souches du cancer du cerveau et de les tuer. Les conclusions de cette étude ont révélé que les tumeurs du cerveau des souris traitées par le virus Zika étaient nettement réduites deux semaines après l’injection versus celles ayant reçu le placebo. Ce groupe de souris infecté par le virus a également vécu plus longtemps que le groupe témoin.

Même si de nombreuses études scientifiques doivent être menées et testées cliniquement, les premières conclusions sont encourageantes et marquent une réelle avancée dans la lutte contre le cancer du cerveau.