ET SI VOUS PROFITIEZ D’UNE SIESTE REPARATRICE ?

Les week-ends prolongés de mai... une occasion parfaite pour recharger les batteries avec des siestes réparatrices ! Mais combien de temps faut-il dormir ? Une sieste peut-elle nous aider à être plus efficace ? Retour sur les bienfaits de 20 minutes de coupure anti-stress !

Un phénomène inévitable

La sieste (du latin sexta, ou sixième heure du jour) désigne le temps de repos pris après le repas de midi. Selon Michel Tiberge, neurologue au Centre du sommeil de Toulouse, « l’être humain est génétiquement programmé pour avoir tendance à s’endormir vers 14-15 heures ». Après le repas, l’attention baisse, les paupières se font lourdes… Certains piqueront du nez, d’autres ne se souviendront pas de ce qu’ils viennent de lire, mais cette petite faiblesse, même si on ne la perçoit pas consciemment, est inéluctable.

Le sommeil en journée, un phénomène qui démarre dès la naissance.

Un bébé dort par épisode tout au long de la journée et de la nuit, puis au fil des mois, voit ses phases de sommeil en journée diminuer. Celle du début d’après-midi (la fameuse sieste !) est la dernière à disparaître, entre l’âge de 4 et 6 ans.

Et à l’âge adulte ?

A l’âge adulte, l’idéal est de s’accorder un repos de vingt à trente minutes vers 14 heures. Excéder cette durée, qui correspond aux deux premiers stades « légers » du sommeil lent, c’est entamer un cycle de quatre-vingt-dix minutes et amputer les chances d’une nuit réparatrice. Et s’assoupir vers 17 heures risque de retarder l’endormissement du soir ! Attention, la sieste est déconseillée aux insomniaques

Un véritable sujet d’étude !

Depuis la fin des années 1990, le psychologue Bill Anthony, directeur du Centre de réhabilitation psychiatrique à l’université américaine Harvard, étudie les bienfaits de la sieste. Elle favoriserait la mémorisation et, par une remise à neuf du cerveau, permettrait d’assimiler de nouvelles données. D’autres études avancent que, grâce à ces vingt minutes de repos, les performances intellectuelles augmenteraient de 20 % ! Isaac Newton, Archimède, Victor Hugo, autant de grands noms adeptes de la sieste afin de libérer leur créativité !

Profitez des ponts et longs week-end du mois de mai pour mettre en pratique votre nouveau atout productivité & créativité ! 

http://www.psychologies.com/Bien-etre/Sommeil/Dormir/Articles-et-Dossiers/La-sieste-20-minutes-pour-se-regenerer