Contraception d’urgence : qu’est-ce que c’est ?

Le saviez-vous ? 50% des françaises prennent la pilule, et 21% des utilisatrices de pilule comme moyen contraceptif l’oublient au moins une fois par mois ! On compte en France près de 24 millions de rapports à risque de grossesse par an en France. Et près de 1 femme sur 4 a déjà utilisé une contraception d’urgence, au moins une fois au cours de sa vie. 

Qu’est-ce que la contraception d’urgence ?

La contraception d’urgence désigne les méthodes contraceptives qu’une femme peut utiliser pour prévenir la survenue d’une grossesse après un rapport sexuel non ou mal protégé (absence de contraception ou échec d’une méthode contraceptive). La contraception d’urgence doit être utilisée le plus rapidement possible après un rapport non protégé pour éviter une grossesse non désirée.

Il existe 2 types de contraception d’urgence :

  • la contraception d’urgence orale (pilule du lendemain),
  • le Dispositif Intra-Utérin au cuivre (aussi appelé stérilet au cuivre ou DIU au cuivre).

Une solution médicamenteuse méconnue, qui souffre de beaucoup d’apriori, mais qui permet pourtant d’éviter grossesses non désirées ou IVG (interruption volontaire de grossesse), qui ne sont pas sans conséquence pour la santé.

Situations les plus courantes

Quelles sont les situations les plus courantes lors desquelles vous pourriez avoir besoin d’une contraception d’urgence ?

  • le préservatif s’est déchiré ou a glissé,
  • oubli de pilule, d’insérer l’anneau contraceptif ou d’appliquer le patch contraceptif,
  • le diaphragme ou la cape a glissé et n’est plus en place,
  • échec de la méthode du retrait,
  • absence de toute méthode de contraception,
  • après un viol.

Après un rapport à risque, non protégé, rendez-vous le plus tôt possible dans votre pharmacie, afin de déterminer la solution la plus adaptée à votre situation !