Allergies au soleil

Egalement appelée lucite, l’allergie au soleil apparaît comme son nom l’indique lors d’une exposition au soleil, souvent la première, et touche environ 10% de la population, principalement les femmes entre 15 et 35 ans. 

Quels sont les symptômes de la lucite estivale bénigne ?

Elle se manifeste par l’apparition de petits boutons ou de plaques rouges sur la peau, et peut entraîner des démangeaisons parfois intenses. Elle touche principalement le torse et les membres, plus rarement le visage. Dans certains cas, elle résulte d’une exposition prolongée et répétée au soleil. Il est alors important d’éviter le soleil pendant quelques jours et les symptômes diminueront normalement d’eux-mêmes en moins de 15 jours, même si dans la plupart des cas ils refont surface à chaque nouvelle exposition au soleil.

Que faut-il faire en cas d’allergie au soleil ?

Une protection solaire avec un indice de protection élevé est indispensable pour limiter l’apparition des petits boutons et plaques rouges. A appliquer plusieurs fois par jour ! Vous pouvez également augmenter progressivement vos temps d’exposition afin d’habituer votre peau petit à petit. Il existe des compléments alimentaires à base de bêta-carotènes, de sélénium et de vitamines C et E, qui permettront d’aider votre peau à se préparer au soleil. A démarrer quelques semaines avant et à poursuivre tout le temps de l’exposition et au retour des vacances !

Des traitements complémentaires pourront vous être proposés en fonction de vos symptômes par votre dermatologue, médecin traitant ou pharmacien. Parlez-en avec eux !