ASTHME ET EFFORT

L’asthme est une maladie peut avoir des conséquences psychologiques mais aussi physiques sur la vie quotidienne. En effet, certains asthmatiques se sentent limités dans leurs activités physiques à cause de leur maladie : ils s’essoufflent vite, préfèrent éviter le sport, les escaliers, la montagne… pour ne pas risquer une crise d’asthme.

La pratique régulière d’une activité physique est possible et bénéfique pour toute personne, y compris les asthmatiques. Un asthmatique peut pratiquer tous les sports après avis médical. Seule la plongée sous-marine avec bouteille reste contre-indiquée dans la plupart des cas.

Dans tous les cas, un asthmatique doit toujours garder son traitement de crise à proximité quand il fait du sport !

 

Pourquoi la plongée est-elle contre-indiquée ?

> L’inhalation d’air froid et sec associé à l’hyperventilation lors de la descente peut provoquer une crise d’asthme. D’autre part, il est impossible d’inhaler un médicament au fond de l’eau.

 

Qu’est-ce que l’asthme d’effort ?

> Les symptômes de l’asthme d’effort apparaissent après quelques minutes d’activité intense, ou à la fin de l’exercice et varient d’une personne à l’autre : gêne respiratoire, oppression, toux et/ou respiration sifflante. L’asthme d’effort ne se manifeste pas chez toutes les personnes asthmatiques, ni à chaque effort.

 

Comment limiter les risques de crise ?

Prendre 1 ou 2 bouffées de son traitement de crise 10 à 15 minutes avant l’effort,

Tenir compte des conditions climatiques et de la qualité de l’air,

S’échauffer progressivement avant l’effort,

Adapter l’intensité de son activité à sa forme du jour,

S’hydrater régulièrement,

Récupérer progressivement après l’effort.

 

Dopage et réglementation du sport en compétition

Certains médicaments de l’asthme sont dopants et interdits en compétition. Pour pouvoir les utiliser, avant le début de l’épreuve, le sportif doit présenter au médecin fédéral, un certificat confirmant le diagnostic et justifiant le traitement (autorisation d’usage à des fins thérapeutiques délivrée par l’Agence Française de lutte contre le Dopage).

 

Parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien !